Le tri simplifié sur le territoire d'Organom

Démarrée en 2012 à titre d’expérimentation dans certaines communautés de communes couvertes par Organom, l’extension des consignes de tri à tous les emballages est désormais généralisée à l'ensemble des habitants du territoire depuis le 1er janvier 2022 (à l'exception de La Veyle). Objectif : simplifier le geste de tri pour augmenter les quantités de déchets recyclés.

 

Une simplification du geste de tri

 

Poubelle grise ? Poubelle jaune ? Cette question revient souvent lorsqu'il s'agit de jeter ses déchets. Afin de simplifier le tri, de nouvelles consignes ont été mises en place : désormais, tous les emballages ménagers se trient sur le territoire d'Organom.

 

Concrètement, les emballages métalliques, les cartons et briques alimentaires et l'ensemble des emballages en plastique (bouteilles, flacons mais aussi films, pots, barquettes, tubes, sachets...) sont à déposer soit dans votre bac ou sac jaune soit dans le point d'apport volontaire le plus proche. Il seront collectés puis transportés vers un centre de tri. Par contre, il faut continuer d'apporter les gros cartons à la déchèterie et de trier les emballages en verre (bouteilles, pots, bocaux et flacons) dans les conteneurs dédiés.

 

Le reste est à jeter dans la poubelle grise. Il s'agit des restes alimentaires et des épluchures de fruits et de légumes (pour les personnes qui ne font pas de compost), des textiles sanitaires (mouchoirs, couches jetables...), des petits objets cassés ou en fin de vie (rasoirs, brosses à dents, éponges, pansements...).

 

Augmenter les quantités d'emballages triés

 

Grâce à la simplification et à l'extension des consigne de tri à l'ensemble des emballages ménagers, les quantités de déchets reyclables collectés augmentent sensiblement. Selon Citeo, chaque habitant trie en moyenne 3 kg de déchets en plus par an suite à la mise en place des nouvelles consignes et sur le territoire d’Organom, le gisement avait été évalué à 20 kg/an/habitant lors des dernières caractérisations en 2016. Autant de déchets qui ne se retrouveront plus dans les ordures ménagères résiduelles et qui, au final, seront recyclés plutôt qu'enfouis sur le site de La Tienne.

 

Une mise en place progressive sur le territoire

 

Ces nouvelles consignes n'ont pas été mises en place au même moment sur l'ensemble du territoire d'Organom. Les ex-communautés de communes de Montrevel-en-Bresse et Bresse Dombes Sud-Revermont ont été parmi les 1ères en France grâce à une expérimentation menée dès 2012. En janvier 2021, c'est la communauté de communes de la Plaine de l'Ain qui est passée à l'extension des consignes de tri, suivie de Bresse et Saône, Haut-Bugey Agglomération et la 3CM (octobre 2021) puis la Dombes (décembre 2021) avant Grand Bourg Agglomération, la CCMP et Rives de l'Ain - Pays du Cerdon (janvier 2022). Seule la commauté de communes de La Veyle, qui a transféré sa compétence de collecte des déchets au SMIDOM Veyle Saône, n'a pas encore adopté ces nouvelles consignes.

 

En continuant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site internet Organom