Le site de La Tienne

Le site de La Tienne, situé sur les communes de Viriat et de Bourg-en-Bresse, est exploité depuis 1984 et s'étend sur plus de 80 hectares. Entre 1984 et 2016, date de mise en service de l'usine OVADE, les ordures ménagères résiduelles (poubelles grises) étaient enfouies ou externalisées. Depuis 2016, les ordures ménagères sont traitées par tri mécano-biologique/méthanisation/compostage au sein de l'usine OVADE. Le stockage des déchets (déchets d'activités économiques, refus de l'usine OVADE, encombrants...) est réalisé dans des casiers étanches. Ces déchets enfouis produisent du biogaz qui est valorisé en électricité. Les lixiviats (effluents liquides) sont récupérés pour être traités et dépollués.

 

L'enfouissement 

L’enfouissement des déchets non dangereux en centre de stockage est strictement réglementé et s’effectue dans des casiers étanches et imperméables, pour éviter que les effluents liquides (lixiviats) ne polluent les nappes phréatiques et les sols. Les lixiviats sont ainsi captés, transitent par des bassins de lagunage, avant d'être traités et dépollués.

 

schema casier enfouissement
 

Les déchets (déchets d'activités économiques, refus de l'usine OVADE et encombrants...) sont déchargés dans le casier et tassés à l'aide d'un engin (le compacteur). Une fois rempli, le casier est recouvert à l'aide d'une couche semi-étanche et le biogaz, composé principalement de méthane, est capté et valorisé (voir ci-dessous). Entre 1984 et 2014, 5 casiers ont ainsi été exploités et refermés. Organom doit donc construire de nouveaux casiers, en veillant à appliquer des mesures compensatoires, afin d'assurer la continuité du service.

 

Par ailleurs, le site de La Tienne est doté d'un casier spécifique pour les déchets inertes (ISDI) et d'un casier pour l'amiante lié des particuliers et professionnels (avec des règles de sécurité à respecter).

 

La valorisation du biogaz

Le biogaz issu de la fermentation des déchets stockés, est canalisé par un réseau sur l’ensemble du site. Jusqu’en 2012, ce gaz était brûlé par 2 torchères. Depuis décembre 2012, le biogaz est brûlé par 3 moteurs couplés à un alternateur pour produire du courant électrique. La puissance électrique instantanée est de 1 390 kW. Chaque année, cette installation produit autour de 3 500 MWh électriques. Elle couvre ainsi les besoins en électricité d'environ 1 300 foyers (besoins annuels pour l’éclairage et appareils électriques – hors chauffage.)

 

valobiogaz

 

Le compostage de végétaux

Environ 7 500 tonnes de végétaux sont introduits chaque année dans le procédé de l'usine OVADE pour créer du compost à partir de végétaux et de matières organiques issues de nos ordures ménagères. Le surplus de végétaux accueillis à La Tienne est également composté, directement et à l'air libre. Il s'agit de tontes de gazon, de tailles d’arbres, de végétaux issus des espaces verts et jardins, de feuilles mortes, des sapins de Noël, etc. Ces végétaux proviennent des déchèteries et des professionnels.

 

Le compostage est un traitement qui repose sur la dégradation de la matière par des micro-organismes. Il en résulte un dégagement de vapeur d’eau, de gaz carbonique et la formation de compost (ou amendement organique), produit riche en humus. À partir d’un déchet valorisable, le compostage permet donc de créer un produit naturel équivalent à de l’engrais ou du terreau. Le compost peut être réutilisé notamment comme amendement à mélanger à la terre sur les champs de culture ou dans le jardin.

 

À leur arrivée sur la plate-forme de compostage de La Tienne, les déchets verts sont contrôlés puis broyés. Ils sont ensuite compostés en 2 phases : la fermentation et la maturation. Au cours de la fermentation, la température peut monter à plus de 70°, plusieurs retournements sont donc nécessaires. Sur la plate-forme à l’air libre du site de La Tienne, la durée de ce processus (fermentation et maturation) est d’environ 8 mois. Enfin, un tamisage permet de calibrer le produit pour faciliter son utilisation. Le compost est alors vendu aux agriculteurs (Organom ne vend plus de compost aux particuliers depuis 2016 !).

 

composterie 20180511
 

La plateforme de transit

Les déchets de plâtre et de PVC transitent sur la plateforme du site de La Tienne avant d'être acheminés vers des entreprises spécialisées pour être valorisés.

 

platre transit

L'usine OVADE

Mise en service en 2016, l'usine de tri-méthanisation-compostage OVADE, exploitée par l'entreprise Dalkia Wastenergy, réceptionne l'intégralité des ordures ménagères résiduelles des habitants du territoire d'Organom. Grâce à son procédé, elle permet de produire de l'électricité (10 400 MWh en 2019, soit environ la consommation annuelle de 4000 foyers - hors chauffage) et du compost (jusqu'à 20 000 tonnes) vendu aux agriculteurs. Ce sont ainsi plus de 50% des ordures ménagères qui sont valorisées : le reste est enfoui sur le site de La Tienne.

Cependant, pour garantir le bon fonctionnement de l'usine, certains déchets sont à bannir de vos poubelles ménagères : verre, déchets nocifs et textiles ! Au contraire, vous pouvez y jeter vos déchets organiques (épluchures de fruit et de légumes, restes de repas, mouchoirs en papier ...), ils seront doublement valorisés grâce à OVADE : en compost pour les agriculteurs locaux mais aussi en énergie !

 

Pour en savoir plus sur OVADE : http://ovade.fr/

 

L'observatoire des odeurs

C’est avec la volonté constante d’apporter des solutions d’amélioration du fonctionnement de La Tienne qu’Organom a mis en place un observatoire des odeurs, en associant les riverains du site. Conscient des nuisances et désagréments engendrés par le centre d’enfouissement, Organom a la volonté d’être à l’écoute et d’associer la population riveraine. L'objectif de ce « comité de nez » est d’apprécier l’impact olfactif du site de La Tienne. Cet observatoire permet de mieux évaluer les nuisances au quotidien autour du site, d’établir des relations de cause à effet entre des événements ponctuels se déroulant sur le site et la gêne occasionnée, et enfin proposer des solutions d’amélioration sur la base d’une analyse scientifique des odeurs.

 

Reunion riverains 6 03 18
La réunion du 6 mars 2018. Photo : Organom

 

Les habitants qui souhaitent y participer peuvent contacter Organom par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou au 04 74 45 35 51. En savoir plus

 

Des visites à la demande

Tout au long de l’année, Organom propose des visites gratuites du site de La Tienne, incluant la découverte de l'usine OVADE. Et ce, pour tout type de public à partir de 10 personnes (associations, scolaires, entreprises, etc.). En savoir plus

 

JPO OVADE 2018

 

 

En continuant votre navigation vous acceptez l'utilisation de cookies sur le site internet Organom